Bio

Percussionniste au Conservatoire jazz de Amsterdam, Juri développe une allergie aux solos de saxophone qui l’oblige à la fuite. Il trouve refuge dans l’underground squatters hollandais. Là, fleurit le band Caspian Hat Dance, qui mêle du bon boum Tchak rumsky avec des airs de l’Est.

Pendant cinq ans, la band tourne entre l’Alabama et la Transylvanie. Le groupe implode et Juri se retrouve à Mexico. Pendant 4 ans il suit l’entraînement du maître de danse Butoh Diego Piñon et en même temps obtient le diplôme de mouvement somatique (Center for Body Mind Mouvement. Pittsburgh, U.S.).

18 chevaux et 16 humains l’accompagnent pendant 7 mois de caravane artistique traversant la campagne mexicaine (Nomadas Unidos).

A Bhopal, chez le maître Gundecha, il essaye de se calmer en chantant 7 notes pendant 3 mois. L’intonation est là, mais ne suffisant pas à le calmer, il décide alors de candidater à la FAI-AR (Formation Avancée et Itinérante des Arts de la Rue).   Il complète sa formation avec le DESU universitaire Dramaturgie et écriture scénique en espace publique.

Retour aux racines avec la création en famille de Gaia Gaudi, spectacle de théâtre clownesque, musical et dansé à côté de sa mère, la célèbre clown Gardi Hutter, sa compagne Beatriz Navarro et sa sœur Neda Cainero. Le spectacle tourne, dans sa première année et demi de vie une centaine de théâtres en Suisse, Allemagne, Autriche et Italie.

Juri est fondateur de la compagnie ONYRIKON (théâtre physique in situ) qu’il dirige en binôme avec Beatriz. Les créations de la compagnie sont : En Bas, CAVA et Le miroir d’Iyagbon.

CARNEVAL DE LA PLAINE